Mise a jour: 30/05/2017
   
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Note conceptuelle pour l’élaboration de la SCAP II en appui au CSCRP 2013-2018
 
L’année 2013 a été marquée par : (i) la reconquête des zones occupées ; (ii) l’adoption d’une Feuille de route pour la période de transition ; (iii) l’élaboration d’un Plan de relance durable pour le Mali (PRED 2013-2014) qui fut présenté le 15 mai 2013 à la Conférence de Bruxelles « Ensemble pour le Renouveau du Mali » et qui a permis de recueillir 3,285 milliards d’euros de promesses d’aide provenant de 56 bailleurs bilatéraux et multilatéraux ; (iv) l’élaboration de programmations intérimaires (2013-2014) pour certains PTF ; (v) et enfin, par le retour à l’ordre constitutionnel avec la tenue des élections présidentielles et législatives.
Suite à ces évolutions indiquant une normalisation progressive, la rencontre MEF/Troïka élargie-PTF du 7 octobre 2013 a été marquée par la décision de la partie nationale de reprendre les travaux de la SCAP II en tenant compte : (i) d’une vision intégrant le long terme tout en traitant les questions d’urgences ; (ii) des nouveaux acteurs et de leur diversité (MINUSMA, acteurs humanitaires…) ; (iii) des nouvelles priorités du pays telles que reflétées dans les documents comme le PRED 2013-2014, le PAG 2013-2018 de même que celles issues des conclusions et recommandations des états généraux de la décentralisation et des assises sur le Nord.  
Plus que jamais, un meilleur alignement des interventions des PTF sur les nouvelles priorités nationales est nécessaire pour poursuivre la sortie de cette grave crise que vient de connaitre le Mali. Au-delà d’un meilleur alignement, cela doit aussi être l’opportunité pour la partie nationale et les PTF de mener une réflexion sur les pratiques antérieures à la crise afin d’inventer des nouvelles formes de coopération consacrant la rupture dans les pratiques, attitudes et comportements pour les deux entités.
 
Il faut rappeler qu’en 2011, le Gouvernement du Mali et les PTF avaient conjointement décidé de préparer la SCAP II en appui au Cadre Stratégique pour la Croissance et la Réduction de la pauvreté (CSCRP 2012-2017) afin d’améliorer sa mise en œuvre à traves l’obtention de résultats de développment. Pour cela, une équipe SCAP conjointe avait été mise en place, les structures colocalisées avaient procédé à l’approfondissement et l’évaluation de la SCAP I et une étude sur les avantages comparatifs avait débuté (le rapport de démarrage avait été soumis à l’équipe SCAP pour observations et commentaires). Ce processus était bien entamé lorsque la crise politico sécuritaire est survenue début 2012.
 
Dans le cadre de l’élaboration de la SCAP II, le Gouvernement du Mali et les PTF ont convenu de reconsidérer l’objectif de la SCAP, son contenu, son processus de formulation, les résultats qui en sont attendus, etc. La SCAP II amène deux éléments « nouveaux » par rapport à la SCAP I :
 
  • Intégrer le quoi faire et le comment faire : La SCAP I était essentiellement axée sur l’amélioration des modalités de l’aide (comment faire). La SCAP II est envisagée plus largement comme une stratégie intégrant à la fois l’amélioration des modalités de livraison de l’aide (i.e. en termes d’alignement et d’harmonisation notamment), mais aussi une programmation conjointe afin de donner une réponse coordonnée aux priorités du gouvernement (quoi faire).
La survenue de la crise exige que cette amélioration soit envisagée comme une opportunité de refondation de la gouvernance de l’aide. La SCAP II permettra donc de consolider les acquis sur les modalités de livraison de l’aide, en poursuivant le travail fait dans le cadre de la SCAP I, tout en intégrant une programmation conjointe qui définira le rôle de chaque PTF dans les différents secteurs prioritaires d’intervention. Sans être exhaustif, cette programmation conjointe devra prendre appui sur quelques principes clés que sont la subsidiarité, la flexibilité dans les décisions d’une part entre les sièges et les agences sur le terrrain et d’autre part entre PTF et partie nationale et la redevabilité mutuelle avec l’examen regulier des progrès de part et d’autre.
 
  • Assurer la participation active du Gouvernement tout le long du processus de préparation : Le PAG est la stratégie de développement national, préparée par le Gouvernement avec l’accompagnement des PTF. Cette stratégie a été complétée par d’autres documents (PRED, PAG) depuis la crise. La SCAP II sera une réponse commune des PTF aux priorités du Gouvernement. Le document sera élaboré conjointement avec le Gouvernement i.e. co-présidence des réunions de l’équipe SCAP assurée par le Chef de file PTF et le Président du Secrétariat à Harmonisation de l’aide (SHA), leadership renforcé de la partie nationale pour certaines activités d’élaboration de la SCAP telles que le processus de programmation conjointe, etc.

 

... Pour plus d’informations, voir la note complète

 
 
 
 
 
 
   
 
 
   
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
   
 
   
 
   
         
 
 
  © Mali APD   -  Tous droits réservés
BÃÃtiment Cellule Technique CSLP / BP E 3899 / Quartier du Fleuve / Bamako – Mali
Tél : (223) 20 22 96 04 / (223) 44 38 02 11
pooltechniqueptf@orangemali.net